samedi 1 octobre 2016

Miss Peregrine et les enfants particuliers T1 - Ransom Riggs

Chronique #16





Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers
Tome : Tome 1
Auteur : Ransom Riggs
Editions : Bayard (Jeunesse)
Pages : 432 pages


« Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante. »
« Une île mystérieuse. Un orphelinat en ruines. Une étrange collection de photos. »
« Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraîsse... »

Miss Peregrine, un livre qui m’a attirée à la librairie à cause de sa couverture. La photographie étrange, en noir et blanc, faisant presque froid dans le dos, et cette police d’écriture pour le mot « Particuliers »… J’ai tout de suite sautée dessus ! Et puis avec la sortie prochaine du film au cinéma, réalisé par Tim Burton, j’ai eue encore plus envie de le découvrir.

Comme je l’ai dit, la couverture est magnifiquement sombre, et glauque. Un peu comme ces photos que les gens prennent quand ils vont explorer des endroits abandonnés comme des asiles ou des hôpitaux. Mais l’intérieur du livre est tout aussi soigné en présentation et en détails. Ce n’est pas un « livre » à mes yeux, mais bel et bien un objet, presque de collection. À l’intérieur, des photographies du même genre que celle de la couverture sont disposées à foison ; rajoutant des sueurs froides si l'on parcourt le livre sans le lire. On se demande ce qui nous attend tout au long de cette étrange mais attirante aventure. En plus des photos, on tombe sur un dessin de monstre qui hantait nos cauchemars d’enfant…
En arrière plan des photos et des pages des nouveaux chapitres, une sorte de tapisserie marron ancien, ce qui rajoute un sentiment de curiosité, donnant l’air d’un vieil album photos caché dans le grenier de nos grand-parents.

Au niveau de l’histoire, j’avoue que je n’ai pas réellement été conquise. En soi, l’histoire est vraiment très intéressante ! Des enfants aux pouvoirs hallucinants, qui nous font sourire, nous donnent envie de les découvrir mais qui nous font peur à la fois. Une grande bâtisse avec du caractère et une sorte de gardienne imposante. Une aventure pour protéger le monde et surtout, les autres enfants particuliers.
C’est vraiment passionnant.

Bien que l’auteur aie une façon d’écrire agréable, j’ai trouvée que le récit allait trop vers la lenteur. Ça n’allait pas assez vite, même pas du tout ; trop lent, même pendant les actions, qui auraient pu être bien meilleures d’après moi, si le récit accélérait un peu.
Il n’empêche que l’auteur sait surprendre ! Un évènement inattendu, que je n’avais absolument pas vue venir est apparu comme ça ! Et BAM ! Un retournement de situation semblant certes classique, mais vraiment bien ficelé pour le coup.

Petit bémol pour ce tome de ma part, je ne comprend pas le titre, « Miss Peregrine et les enfants particuliers ». Je trouve plutôt que Peregrine Faucon est un personnage secondaire, et que justement ce sont les enfants particuliers les personnages centraux du roman.

Mon personnage favori ? Il n’y en a pas, car je trouve tout les enfants particuliers adorables et attachants. Mi-enfants, mi-adultes (vous comprendrez en lisant le livre !).

Pour ce qui est, cette fois, de mon passage préféré, le voici :
page 292, lignes 18 à 28.
« Je me sentais comme un astronaute flottant dans un univers sans étoile. Et soudain j’ai assisté à un spectacle aussi magnifique que stupéfiant. Une à une, des étoiles se sont allumées dans l’obscurité. De petits éclairs verts, ici et là… J’ai d’abord cru que j’étais victime d’une hallucination. Mais les étoiles étaient de plus en plus nombreuses et, bientôt, une véritable galaxie a surgi, éclairant nos corps et nos masques. Emma a agité le poignet. Au lieu de produire une boule de feu, sa main s’est mise à luire d’un bleu scintillant. Les étoiles vertes se sont rassemblées autour d’elle ; elles reproduisaient ses mouvements. Des poissons ! »

En conclusion, ce roman est bien pensé, j’ai juste trouvée le récit trop long. J’espère que le deux va me plaire bien plus !
Pour la note, je pose un 2,5/5

D’ailleurs, dites-moi en commentaire quel est votre photographie préférée dans le roman !
En commentaire bien sûr ;)

6 commentaires:

Oxynymie a dit…

Je te rejoins dans ton avis ! ^^ J'ai lu livre il y a peu et comme toi j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs, surtout au début. J'ai beaucoup aimé le film tiré du livre ^^

Rei Kuran a dit…

Bonjour Oxynymie,
Merci pour ton petit commentaire!
J'ai vraiment hâte d'aller voir ce film, ou de l'acheter en DVD quand il sortira d'ailleurs, car je pense que Tim Burton a su donner un dynamisme à l'histoire, non?

Candide a dit…

Coucou,
Je n'ai pas vraiment aimé le livre j'en attendait sûrement trop et j'ai été pas mal déçue !
J'attends de voir si j'accroche avec le film au cinéma :) J'adore Tim Burton, mais là il prend des risques ahah ! Merci pour le concours fb auquel je participe :)

Aurélie Ferreira-Coelho a dit…

J'ai vu le film au ciné et j'ai bien aimé, donc après, j'ai acheté le livre et je pense le lire prochainement, :)

Oxynymie a dit…

/Réponse hyper en retard, bonjour !/
Bref :) Oui le film est plus dynamique que le livre, surtout au début. Toute la partie avant l'arrivée sur l'ile passe beaucoup + vite, c'est super appréciable ^^

Anonyme a dit…

Je vais apporter un peu de contradiction dans cette chaîne... ! De mon côté, j'ai bien aimé le livre. Les enfants particuliers sont très attachants et je me suis régalée. Côté film, ça a été aussi même si comme toujours j'ai une préférence pour le livre. Bises et bon wE
(FB: Ghislaine Burel-delavis)